samedi 28 juillet 2012

Pudding de mon enfance


Voilà donc la recette que j'ai renoncé à publier jeudi dernier, en pleine chaleur, de peur qu'elle ne vous fasse fuir, vous qui rêviez alors de desserts frais et légers, et, en la matière, on ne peut pas dire que le pudding soit champion!

Quoi qu'il en soit, ce dessert, très traditionnel, est vraiment extra, et a le mérite de se préparer avec des restes de pain. Quoi?? Ne me dites pas que votre pain rassis finit à la poubelle?? Sacrilège!!!! C'est d'ailleurs ce que je me suis dit récemment au boulot et c'est pour ça que je vous présente la recette aujourd'hui! Un repas avait été organisé, et il était resté du pain. Il avait donc été mis de côté. Sauf que, deux jours après, le pain était toujours là, et, cette fois, ma collègue s'apprêtait à le mettre à la poubelle... J'ai donc bondi sur l'occasion, moi qui n'aime pas jeter de l'alimentaire... et surtout le pain, tellement symbolique à mes yeux!!! Donc j'ai fait d'une pierre deux coups, j'ai sauvé le pain de la poubelle, et me suis donné l'opportunité de réaliser ce dessert.

Certains d'entre vous se diront peut-être qu'une recette à base de pain ne doit pas être terrible, et bien, pour tout vous dire, ça a souvent été l'idée première des personnes à qui je m'apprêtais à faire goûter ce dessert! Un exemple me reste particulièrement à l'esprit : un ami, qui m'avait dit "bof" lorsqu'il avait vu le dessert et que je lui avais dit ce que c'était, sauf que c'est cette même personne qui s'était enquillé moitié du gâteau, à lui tout seul, une fois qu'il l'avait eu goûté!!!! J'étais pliée de rire!!!! Au boulot il a aussi eu un succès fou, et la recette m'a été demandée! Alors, ne campez pas sur vos a priori et testez cette recette pour vous en faire un jugement fondé.


Cette recette, est la recette familiale, que ma maman réalisait quand elle jugeait qu'il commençait à y avoir un peu trop de pain rassis dans la huche de la cuisine! C'est une recette qui a vraiment bercé mon enfance et que j'ai pris soin de noter dans mon premier classeur, réalisé à l'adolescence.
Ma maman l'accompagnait quasi systématiquement d'une crème au chocolat qu'elle plaçait au centre du gâteau! ...que de souvenirs!!!
... et, des souvenirs, il en est ressurgi d'autres lorsque j'ai préparé la recette : lorsque j'ai fait détremper le pain dans le lait chaud, j'ai immédiatement été transporté dans la cuisine de ma grand-mère (ma douce et regrettée mèmère titite) lorsqu'elle nous préparait sa soupe au pain! Hummmmm comme c'était bon!!! ...et pourtant jamais je ne m'en prépare l'hiver... sans doute parce que je sais qu'elle ne serait jamais aussi bonne que la sienne!

Bref, rassurez-vous, le résultat final ne sera pas un gâteau qui sent la soupe au pain (hihihihi), mais un gâteau, moelleux, au doux parfum de rhum, qui se dégustera aussi bien tiède avec sa croûte encore croquante, que froid (mais alors sa croûte sera toute moelleuse).

Allez, si jamais vous n'en avez jamais mangé, laissez-vous tenter!!! Je ne connais aucune personne à qui cette recette n'ait plu, alors que les récalcitrants, comme je vous l'ai dit, étaient souvent nombreux à la base! Si vous êtes de ceux-là, c'est le moment d'essayer, et, pour les autres, tout comme moi, de replonger en enfance.


Ingrédients : 
  • 150g de pain dur
  • 1/2 l de lait (500g)
  • 4 œufs
  • 100g de beurre
  • 150g de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 1,5cl de rhum (facultatif)
  • 50g de raisins secs

Réalisation :





Couper le pain en petits morceaux et les placer dans un saladier.



 
Verser le lait dans une casserole, couper le beurre dedans, et porter à ébullition. Verser sur les morceaux de pain et les laisser s'imprégner totalement du liquide. De temps en temps, mélanger pour que les morceaux du dessus puissent eux-aussi s'imprégner. Cette phase peut durer entre 10 et 20mn selon l'état de votre pain (plus il sera dur et plus il mettra de temps à s'imbiber). Veiller à ce qu'aucun morceau de pain ne reste dur à cœur.


 Casser les œufs dans un grand bol et les battre en omelette avec le sucre. Ajouter le rhum.
Verser sur le pain ramolli, ajouter une pincée de sel et bien mélanger. Ajouter enfin les raisins secs et mélanger à nouveau.





Verser dans un moule à savarin de 24cm de diamètre, ou dans un moule à cake, et cuire pendant 40mn à 200°C, jusqu’à ce que le dessus prenne une jolie coloration (brun clair).




Laisser tiédir pendant 1/4h et démouler sur une grille. (Attention, ne tentez surtout pas de le démouler dès la sortie du four faute de quoi il risquerait de se casser et d'attacher au fond du moule, alors qu'une fois tiède il se démoulera tout seul.)


Conseils :

Ce gâteau se déguste aussi bien tiède que froid.
Vous pouvez le décliner, selon vos envies, avec ou sans rhum, en remplaçant les raisins secs par des pépites de chocolat, en ajoutant des morceaux de pommes ou encore en le parfumant à l'orange. ce ne sont pas les idées qui manquent, alors faites-vous plaisir!


6 commentaires:

  1. Bonjour

    Je souhaiterais faire votre pudding pour mes invités mercredi soir. Pouvez-vous SVP me dire les dimensions du moule?.
    Avec mes remerciements anticipés.
    Ralphbene

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Merci de l'intérêt que vous portez à notre blog :-)
      Comme hier votre commentaire ne s'affichait pas je vous avais répondu directement dans le corps de la recette, je ne sais pas si vous y aviez prêté attention.
      Quoi qu'il en soit, maintenant que je peux vous répondre directement, sachez qu'il s'agit d'un moule à savarin standard c'est à dire de 24cm de diamètre.
      N'hésitez pas à revenir partager avec nous vos impressions sur la recette une fois réalisée, ça nous fera plaisir.
      A bientôt!

      Supprimer
  2. Bonjour

    Il me la moitié d'un quatre quart (je ne souhaite pas le jeter) et je voudrais faire un pudding.
    Quels sont les ingrédients à ajouter et quelle quantité?.
    Avec mes remerciements.
    Coco

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      J'ai toujours réalisé mon pudding avec du pain mais vous pouvez effectivement utiliser votre quatre-quart. A votre place je ne mettrais donc pas le beurre fondu puisque le gâteau initial en contient déjà, contrairement au pain. En raisonnant de la sorte pour le sucre j'en réduirais grandement la quantité. En revanche pour les oeufs, comme c'est ce qui va lier, ne réduisez pas trop!
      Pour ce qui est donc des quantités, tout dépend du poids de votre quatre-quart!!! Imaginons que vous en ayez 150g, je mettrai 3 oeufs et 75g de sucre et ne changerai rien au reste en dehors d'éliminer totalement le beurre.
      Mais bon, je ne peux garantir le résultat sans avoir testé de mon côté!
      N'hésitez pas à venir nous donner des nouvelles!
      Merci de la confiance que vous nous accordez.

      Supprimer
  3. Bonjour

    Je vous remercie beaucoup pour vos infos. Dès que j'aurais tester, je vous tiendrai au courant.
    Bonne semaine à vous.
    Coco

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour

    J'ai donc fait mon pudding avec mon reste de quatre-quart maison(car je ne voulais pas jeter) en suivant vos infos. Je dirais au niveau goût, c'était bon, mais au niveau de la tenue du gâteau, pas facile à couper. Je pense que cela est dû peut-être (cela n'est que mon avis) à la quantité importante d'ingrédients mis dans le gâteau (beurre, sucre, oeufs). Je pense que pour les prochaines fois, je continuerai à faire le pudding selon votre recette mais avec du pain, qui je pense est l'idéal pour ce genre de gâteau.
    Encore merci pour vos renseignements.
    Bon we.
    Coco

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...