jeudi 21 février 2013

Macarons d'antan


Après m'être fait plaisir avec le cake au citron, cette recette n'avait qu'un seul but : ravir ma petite mère! En effet, chaque fois que je réalise des macarons (liste ici) ma maman prend plaisir à manger les coques dès la sortie du four "parce qu'elles sont croquantes et lui rappellent les macarons de son enfance". Idem, lorsque je lui offre des macarons tout juste confectionnés, à déguster chez elle, en lui précisant qu'elle doit les laisser reposer 24h à 48h au réfrigérateur pour s'humidifier. Elle me répond que sa gourmandise ne lui permettra pas d'attendre d'autant plus qu'elle "les préfère croquants, parce que ça lui rappelle les macarons de son enfance". Vous l'aurez compris, il y a beaucoup d'émotions véhiculées par, ces macarons de son enfance, au bon goût d'amande et... croquants donc!


Alors, lorsque, abonnée à la newsletter "cuisine" du journal des femmes, je suis tombée sur cette recette de macarons proposée par Christelle Vogel, j'ai aussitôt pensé à ma maman et ai mis la recette de côté. Au départ je voulais préparer des petits cadeaux d'assiette gourmands pour noël, en réalisant pour chacun de mes convives, un sachet de leur gourmandise préférée. Pour ma maman, ce devait être ces macarons! Sauf que, prise par le temps, j'ai opté pour d'autres attentions en guise de petits cadeaux de table. Puis le temps a passé, la recette soigneusement rangée dans mes (innombrables) recettes à tester. Et, lundi soir, comme j'avais des blancs d’œufs à utiliser, pour changer de mes macarons habituels, je me suis dit que c'était enfin l'occasion de faire plaisir à ma maman, toujours là quand j'ai besoin d'elle, pour me rendre service, pour me donner des conseils, pour me tendre une oreille attentive, pour aller trainer...
Par ces biscuits qu'elle affectionne tant, qui la renvoient à son enfance et donc probablement à sa maman, j'avais envie, moi, sa fille, de lui dire en tant qu'enfant (devenue adulte ou presque :-p) combien elle avait été et est une maman formidable (nan-nan je n'ai pas la larme à l'oeil, c'est pas mon genre d'abord :-p)

Comme nous déjeunons ensemble chaque jeudi midi ou presque, j'ai réalisé ces biscuits dans le but de les lui offrir ce jour. Mais bon, inutile de vous dire que je n'allais pas attendre 3 jours pour découvrir ces fameux macarons de son enfance, surtout avec la douce odeur d'amande qui régnait à la maison lundi soir!!!! Et ben je peux vous dire que les tester a été une véritable révélation! C'est tout simplement délicieux et totalement addictif!!!!! ...et pas que pour moi! J'en connais un autre qui est retourné régulièrement en cuisine!!!! Avec un petit café, aie aie aie, c'est trop bon! Tant et si ben qu'à force de mettre le nez dedans (autant lui que moi!!!), d'en faire goûter aux 4 privilégiés du bureau, et d'en offrir un sachet à ma tendre Odile, et bien j'ai été bonne pour en refaire une nouvelle fournée pour ma maman :-p


Esthétiquement parlant, la seconde fournée, pour partie, était encore plus réussie que ceux que vous voyez en photos. En effet, les biscuits étaient régulièrement craquelés sur toute la surface. Bon, en même temps cela est vrai pour la moitié d'entre eux seulement c'est à dire ceux qui étaient le plus bas dans le four car, à l'inverse, ceux du dessus ont quelque peu explosé, ce qui ne retire rien à leur goût! Probablement une histoire de répartition de chaleur dans le four...!!!

Et alors, ce midi, mission accomplie : je crois avoir touché le cœur et les papilles de ma petite mère. Quand elle a vu les macarons elle m'a dit, les yeux pétillants d'envie, "c'est ça ma surprise?". Et alors, au moment de la dégustation, un vrai bonheur! A la première bouchée je l'ai entendue s’exclamer : "hummmmmmmmmm... les macarons de mon enfance"!!!! Je ne pouvais rêver mieux!!! Par ce petit dessert je l'ai transportée là où je voulais l'emmener : dans son enfance! J'étais comblée et je me suis régalée, dans tous les sens du terme, ben oui car j'en ai profité pour en manger quelques uns avec mon café :-p

Et pour la recette, rien de plus simple : même pas 10mn de préparation, dressage compris, puis  cuisson!


Ingrédients : (pour une trentaine de macarons)
  • 250g d'amande en poudre
  • 200g de sucre glace
  • 30g de sucre vanillé
  • 100g de blancs d’œufs (soit environ 3 blancs)

Réalisation :

Préchauffer le four à 170°C.
Dans un saladier mélanger la poudre d'amande, le sucre glace et le sucre vanillé. Ajouter les blancs d’œufs et fouetter au batteur électrique pendant 2mn
Recouvrir une plaque à pâtisserie de papier cuisson. A l'aide d'une poche à douille, ou, à défaut, à l'aide de deux petites cuillères, dresser des petits tas ronds réguliers (plus gros que les macarons classiques) en les espaçant légèrement.
Cuire pendant 25mn et laisser refroidir avant de décoller du papier.
Selon le degré de croquant que vous souhaitez, vous pouvez les cuire 5mn de moins (pour plus de moelleux) ou au contraire 5mn de plus.
Ces biscuits se conservent très bien dans une boîte hermétique.



Que c'est bon de pouvoir toucher le cœur et les papilles des personnes que l'on aime, de véhiculer des émotions... c'est exactement pour ça que j'aime cuisiner...!!!!

2 commentaires:

  1. Testé et approuvé !!!!
    Merci Nanie pour ce partage de délicieuses recettes... et c'est pas ma famille et mes collègues qui diront le contraire :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien! J'en suis particulièrement heureuse, car l'objectif de ce blog est atteint : faire voyager les recettes, et faire partager du plaisir culinaire!
      Merci de ce retour qui me met en joie!

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...