mardi 23 avril 2013

Poulet à la crème de vanille


Une fois n'est pas coutume c'est une recette salée que je vous propose, et, contrairement à ce que vous pourriez imaginer, ce n'est absolument pas une recette sucrée salée! En effet, point de miel, ni de sucre, ni de fruits, juste l'utilisation de la vanille en temps qu'épice aux côtés d'autres. Certes nous avons plus l'habitude d'associer cette dernière à des préparations sucrées mais elle se marie également très bien avec du poulet ou encore du poisson, conférant à ces plats une délicatesse incroyable.

Cette recette, je l'ai dénichée il y a plusieurs années, une fois de plus sur le site "le journal des femmes" (ici) qui était une véritable mine d'or pour moi et qui m'a permis de capitaliser un certain nombre de recettes fétiches. Lorsque je l'ai réalisée la toute première fois, j'ai eu un véritable coup de cœur et je peux vous assurer qu'elle a toujours conquis les invités à qui je l'ai proposée, sans aucune exception, y compris ceux n'aimant pas le sucré-salé (normal puisque ça n'en est pas vous me direz!), au point de me demander régulièrement la recette, d'une simplicité enfantine.

Dernièrement nous avons reçu la visite de la famille Suisse avec qui nous avons partagé de véritables moments de bonheur (merci les filles pour le petit mot laissé sur l'ardoise et qui m'a particulièrement touchée!). Et, vous n'êtes pas sans savoir qu'au mois de mars, mon chéri et moi sommes partis en vacances à la Martinique puisque je l'ai évoqué, rapidement certes, lors de la publication de la recette des petits pots de crème au chocolat. Nous avions donc pour projet de réaliser, à l'occasion d'un apéritif, une dégustation de rhums ramenés tout droit de nos vacances. Mais, qui dit rhum, dit inévitablement acras de morue... (d'ailleurs, je publierai peut-être la recette à condition que vous soyez indulgents pour la seule et unique photo prise sur l'instant avec mon téléphone!) Et puis, ensuite, je me suis dit que, tant qu'à faire, ce serait bien de prolonger la thématique jusque dans le dîner! Alors quoi de mieux que ce poulet à la vanille, dans lequel il y a de la vanille (évidemment!), mais aussi du rhum, tout deux ramenés de Martinique! Ah ben oui, vous vous doutez bien que j'en ai profité pour refaire le plein des placards!
J'étais un peu sceptique quant à l'accueil de ce plat, et bien je peux vous dire qu'une fois de plus il a littéralement conquis les papilles de mes invités! 

Ce plat est vraiment parfumé et délicat, simple et rapide à réaliser, à condition de faire mariner la viande la veille. Il sera idéalement servi avec des tagliatelles fraîches ou encore un riz blanc.


Ingrédients : (pour 6 personnes)
  • 6 petits blancs de poulet
  • 1 gros oignon
  • 1 gousse de vanille
  • 2 gousses d'ail
  • 1 branche de thym
  • 1/2 cuillère à café de curcuma
  • 1 cuillère à soupe de rhum (idéalement un rhum vieux)
  • 30cl de crème liquide
  • sel, poivre
  • huile
Si vos blancs de poulet sont généreux (je les achète chez un éleveur et ils sont vraiment balèzes!), n'hésitez pas à faire comme moi, c'est à dire à doubler les quantités d'épices, aromates, et rhum faute de quoi votre plat risquerait d'être pauvre en saveurs. J'ajoute même quelques gouttes d'extrait de vanille liquide pour renforcer le goût subtil de cette épice.
Comme précisé j'utilise un rhum vieux, parce que je m'en suis rapporté spécialement une bouteille de Martinique, peu onéreuse! Évidemment, ce n'est pas non plus un 15 ans d'âge car ça serait du massacre! Alors si vous mettez la main sur un rhum vieux mais pas trop, et pas trop cher ce sera l'idéal, sinon optez pour un rhum ambré de préférence.

Réalisation : 

La veille, ou, au plus tard le matin pour le soir, couper les blancs de poulet en dés, émincer l'oignon et presser l'ail.
Dans un plat, disposer les dés de poulet et ajouter l'oignon, l'ail, le thym, et le curcuma. 
Fendre la gousse de vanille en deux dans le sens de la longueur. A l'aide d'un couteau, prélever les graines et les ajouter dans le plat, avec la peau de la gousse. Saler et poivrer, ajouter le rhum et bien mélanger pour répartir les épices et aromates et bien imprégner les morceaux de viande. 
Couvrir avec du film alimentaire et placer au réfrigérateur jusqu'à utilisation.

Le lendemain, ôter le film et mélanger à nouveau les morceaux de viande.
Verser un peu d'huile dans une sauteuse, et y faire revenir le contenu du plat en mélangeant régulièrement, jusqu'à ce que les morceaux soient dorés.
Ajouter alors la crème liquide et laisser réduire quelques minutes à feu doux jusqu'à obtenir une consistance bien crémeuse.

Ce plat peut se réchauffer sans problème par la suite. 

Personnellement, je ne retire pas la peau de la gousse de vanille, cela lui permet de diffuser ses arômes jusqu'au bout.

2 commentaires:

  1. Réponses
    1. Teste la recette et donne m'en des nouvelles, tu ne devrais pas être déçue ;-)
      Bisous

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...