jeudi 20 juin 2013

Petites crèmes vanille, spéculoos et choco


Il y a quelques temps déjà, mon cher et tendre a eu la géniale idée de nous emmener dîner dans un restaurant libanais. Nous avons la chance d'aller régulièrement au resto et, avec les amis, nous avons nos petites adresses fétiches sur Troyes et les environs. Sauf que, ce soir là, nous avions envie de changement et de découvertes culinaires. Adorant la cuisine du monde et ses épices, j'ai proposé le restaurant indien, duquel j'ai entendu grand bien sans y être jamais allée, mais ma proposition n'a pas fait recette (rolala, si maintenant je me mets à faire de l'esprit!!!!). Bref, c'est alors que mon homme a avancé l'idée du libanais parce qu'il avait déjà testé et apprécié la cuisine libanaise via une amie à lui qui, d'ailleurs, est, depuis, repartie vivre au pays. Ne connaissant absolument pas cette cuisine, j'ai immédiatement été conquise par cette proposition.


Ce restaurant "Le Libanais" (facile à retenir!!!) est situé rue Georges Clemenceau à Troyes. De l'extérieur il ne paye pas de mine, l'intérieur, même refait récemment n'est pas extraordinaire (la salle est toute en longueur) mais ne vous arrêtez surtout pas à cela car vous risqueriez de passer à côté d'une fabuleuse expérience humaine et culinaire!!!!! En effet, nous avons été comblés, tant par la cuisine traditionnelle que par l'accueil dans ce restaurant! L'homme qui tient ce restaurant depuis des années est extraordinaire! Il parle de la cuisine libanaise avec passion, vous donne une multitude de détails pour vous aider à faire votre choix, et, le tout, avec humour, gentillesse et chaleur! Quant à la cuisine, c'est un festival de saveurs et de couleurs. Il faut évidemment que vous partiez sur les mezze. Les mezze, ce sont ces plats traditionnels, servis en petites quantités dans des coupelles façon grignotage. Cela permet de gouter à un maximum de plats et cela est très convivial. Aucun de ceux pour lesquels j'ai opté ne m'a déçue! Un régal sur toute la ligne et une cuisine qui fait voyager... Tout ce que je recherche!

Enchantés par les plats salés, nous sommes ensuite passés au dessert et, tout naturellement, nous avons demandé conseil au patron! Ce dernier nous a recommandé le "mhalabieh" (ou mouhalabieh). Il s'agît d'une crème dessert, traditionnelle, à base de lait, de maïs (je vous livre les explications telles qu'elles m'ont été données) et d'un mélange "7 épices", servi avec du miel et de l'eau de fleur d'oranger. Pour que cela soit plus parlant, il est parti nous en chercher un exemplaire en cuisine pour nous montrer à quoi cela ressemblait. Et, contre toute attente, il est revenu avec deux desserts différents : le mhalabieh traditionnel, et la version occidentale de ce dernier, composé d'une crème vanille, d'une couche de spéculoos, d'une autre au chocolat, le tout parsemé d'éclats de noisettes et de pistaches! Tentée par la version traditionnelle et la découverte culinaire, je me suis toutefois laissée séduire par la version occidentale qui, à l'évocation de sa composition, a immédiatement mis mes papilles en émoi! ...la vanille, le spéculoos et le chocolat ont eu raison du 7 épices et du miel!


Dès la première cuillère je n'ai pas regretté mon choix car j'ai littéralement été comblée! La texture de la crème vanille était impeccable, et l'équilibre des 3 saveurs était juste... parfait! Un dessert simple, parfaitement exécuté, le rendant terriblement délicieux!
Tout au long de la dégustation, je n'avais qu'une idée en tête : prolonger ce moment de bonheur et le rendre accessible régulièrement. Pour cela il me fallait le reproduire à la maison. J'ai donc analysé de plus près sa composition et j'ai vite compris que, pour le maïs, il s'agissait en fait de maïzena! Crème vanille à base de maïzena, spéculoos et ganache choco... J'étais prête à relever le défi.

Pas plus tard que 2 jours après, profitant d'avoir encore un souvenir précis de ce dessert et de son équilibre, je me suis mise aux fourneaux. 
Côté crème vanille, rien à redire, j'étais satisfaite du résultat, dès ce premier test, tant niveau goût que texture. Quant au dessert global, même si très bon dans l'ensemble, je n'avais pas atteint cet équilibre des saveurs qui m'avait tant marqué au restaurant! En première bouche le chocolat dominait tout le reste, pour ensuite ne laisser place qu'à la vanille, tuant totalement le spéculoos au passage! 
Qu'à cela ne tienne, persévérante, j'ai renouvelé le test quelques jours plus tard, en diminuant la quantité de ganache au chocolat par deux, et, inversement, en augmentant la quantité de spéculoos. Et cette nouvelle tentative fût la bonne! Je ne saurai dire si ce dessert est aussi bon que celui dégusté au restaurant, mais, quoi qu'il en soit, il est tel que ce que j'en attendais!

...et, désormais, puisque ce dessert je peux le déguster à la maison, lorsque je retournerai au "Libanais" (que, vous l'aurez compris, je vous recommande vivement), c'est la version traditionnelle que je choisirai afin de tenter une nouvelle expérience culinaire...



Pour les crèmes vanillées : (pour 5 à 6 crèmes)
  • 2 jaunes d'oeuf
  • 165g (16,5cl) de lait
  • 165g (16,5cl) de crème liquide
  • 30g de sucre en poudre
  • 20g de sucre vanillé
  • 6g de maïzena
Faire chauffer le lait et la crème liquide (165g) dans une casserole.

Pendant ce temps, dans un saladier, fouetter les jaunes d’œuf avec les sucres jusqu'à obtenir un mélange homogène. Ajouter ensuite la maïzena et mélanger de nouveau.

Verser progressivement le mélange lait-crème bouillant sur la préparation à base d’œufs, en mélangeant bien, pour ne pas que les jaunes d’œuf coagulent.

Remettre le mélange obtenu dans la casserole, et faire épaissir sur le feu sans cesser de remuer.

Verser la crème à la vanille obtenue dans les ramequins et réserver.


Pour la partie aux spéculoos :
  • 55g de spéculoos
A l'aide d'un mini-hachoir, mixer très finement les spéculoos jusqu'à obtenir une poudre.

Répartir uniformément cette poudre dans chacun des ramequins en la tassant bien à l'aide du dos d'une petite cuillère. Réserver.


Pour la ganache au chocolat :
  • 65g de chocolat au lait (de couverture de préférence)
  • 65g (6,5cl) de crème liquide
Verser la crème liquide dans une casserole et la mettre sur le feu jusqu'à ébullition.

Pendant ce temps, sauf si votre chocolat se présente sous forme de pistoles, le casser en petits morceaux à l'aide d'un couteau et les verser dans un bol.

Verser la crème liquide sur le chocolat et laisser reposer pendant 2-3 minutes le temps de laisser le chocolat fondre sous la chaleur de la crème. Passé ce délai, mélanger jusqu'à obtenir un mélange homogène.

Répartir, à parts égales, cette ganache sur les crèmes recouvertes de spéculoos et réserver.


Décoration : (facultative)
  • quelques amandes ou noisettes
Hacher grossièrement les amandes ou les noisettes et les faire griller à sec dans une poêle. 
Répartir sur les crèmes.

Mettre à refroidir les crèmes au réfrigérateur pendant 1h minimum avant dégustation.


4 commentaires:

  1. Une verrine délicieuse, très très gourmande !

    RépondreSupprimer
  2. Comment ne pas craquer devant ces petits pots de crème. Délicieuse recette que voilà. :)

    RépondreSupprimer
  3. Miameuh !! Délicieuses ces verrines !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii. Ravie qu'elles t'aient plu. Bises et à bientôt.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...