dimanche 25 août 2013

Clafoutis à la pistache et aux cerises


Au tout début de mes vacances, j'ai eu la chance d'aller cueillir des cerises aigres avec ma petite mère dans un petit coin de nature oublié qui fait, chaque année notre plus grand bonheur.
L'objectif, après un dénoyautage fastidieux, était d'en mettre quelques sachets au congélateur afin de confectionner de bonnes tartes pendant l'hiver! Parce que j'sais pas vous, mais, moi, les cerises aigres, je n'aime pas trop les manger crues, en revanche je les adore cuites, dans une tarte on ne peut plus simple, réalisée à base de pâte brisée, des-dites cerises, d'un peu de sucre, et c'est tout! C'est d'ailleurs ce que je me suis empressée de faire avec une partie des cerises fraîchement cueillies.

En réalité, ces cerises aigres, je les aime aussi dans les clafoutis, et c'est également à cet usage que serviront les quelques sachets sagement entreposés au congélateur. 
Aussi, après la tarte, j'ai aussi eu envie de confectionner un clafouti, mais je n'avais pas envie de faire celui de mon enfance. J'avais envie de changer un peu et de tester de nouvelles saveurs et de nouvelles textures. Ça tombait  bien car, quelques temps auparavant, sur les conseils de Nadia du blog Paprikas, j'ai acheté le livre d'Eric Frechon intitulé "Clafoutis" et je n'avais encore pas eu l'occasion de tester une seule de ses recettes.
Dans le même temps, j'avais envie de pistache. Sauf que, si je sais qu'elle se marie à merveille avec les cerises noires, en revanche j'avais un gros doute quant à l'association avec les cerises aigres. D'ailleurs, dans l'ouvrage, les cerises utilisées sont des cerises noires. Qu'à cela ne tienne, je suis restée sur mon idée et j'ai adapté la recette à mes ingrédients (pas de pistaches concassées!).


Je suis donc passée à l'action. Le soir même, nous étions attendus chez belle-maman pour aller cueillir des bigarreaux et dîner. J'ai donc décidé d'apporter le clafoutis, tout en précisant que je n'avais jamais testé cette recette et encore moins l'association avec la pistache. Et bien, je peux vous dire que le clafoutis a remporté un succès fou, même auprès d'un des neveux pourtant pas fan de cerises cuites à ses dires! Et même que belle-maman attend ma recette! Forte de ce succès, j'en ai refait une fournée qui a, à nouveau été appréciée des testeurs, à commencer par ma petite mère qui attend elle-aussi la recette!  Du coup, j'ai renouvelé une nouvelle fois l'expérience (en versions individuelles sur les photos) afin de partager la recette avec vous, et, une chose est sûre, je la réaliserai à nouveau en plein cœur de l'hiver grâce aux cerises surgelées. Cela permettra d'apporter un petit rayon de soleil et d'été, à l'occasion d'un week-end qui s'annoncera gris et froid (je ne doute malheureusement pas qu'il y en ait!)! ...quelle belle invention que le congélateur! :-p

La petite particularité gourmande des recettes d'Eric Frechon est qu'il tapisse tapisse le fond et les  bords du moule de différents produits : tantôt de sucre, tantôt de poudre d'amande... C'est de la poudre d'amandes qu'il préconise cette fois et moi j'ai opté pour de la poudre d'amandes brute. Hummmmmmm un régal!


Ingrédients : (pour un moule ovale de 26 x 19cm)
  • 200g de cerises aigres dénoyautées
  • 1 œuf + 1 jaune
  • 50g (5cl) de lait
  • 100g (10cl) de crème liquide
  • 45g de sucre
  • 6g d'arôme pistache pâteux (en vente chez G. Detou à Paris)
  • 10g de maïzena
  • 25g de poudre d'amandes (brute pour moi)
  • une noisette de beurre (pour le moule)
L'arôme pistache pâteux peut évidemment être remplacé par de la pâte de pistache (plus onéreuse) dont la quantité sera à adapter en fonction de vos habitudes.


Réalisation :

Préchauffer le four à 200°C.

Beurrer le fond et les parois de votre moule et saupoudrer l'ensemble, uniformément, de poudre d'amandes.

Dans un saladier battre l’œuf et le jaune. Ajouter la maïzena et l'arôme pistache pâteux, et fouetter jusqu'à obtenir un mélange sans grumeaux.
Ajouter ensuite le lait et la crème liquide, puis le sucre. 
Bien mélanger le tout jusqu'à l'obtention d'une préparation lisse et homogène.

Répartir les cerises uniformément dans le fond du moule. Verser délicatement la préparation à clafoutis par dessus.

Enfourner et laisser cuire pendant 30mn.


Les température et temps de cuisson varient selon les fours Le mien chauffant peu, je cuis souvent plus chaud que la température préconisée Aussi, pour cette recette, 180°C suffiront sans doute pour des fours qui chauffent normalement.

Pour un grand moule à gratin, et donc pour un grand clafoutis, multiplier les quantités par 2. 

Les cerises aigres peuvent évidemment être remplacées par des cerises noires.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...