mercredi 23 octobre 2013

Caramel liquide


Je crois que j'ai battu tous mes records puisque cela va faire deux mois que je n'ai pas publié de recettes :-( Et pourtant ce n'est ni l'envie ni les opportunités qui manquent... mais plutôt ce foutu temps si précieux. 
Jamais la rentrée n'aura été aussi speed et aussi éprouvante... Au point qu'en rentrant le soir je n'avais même pas la force ni l'envie de me remettre derrière les fourneaux. Un comble non??!!
Heureusement cette mauvaise passe est derrière moi et j'ai repris avec entrain le chemin de la cuisine. J'ai donc testé de nouvelles recettes que j'ai hâte de partager avec vous mais, malheureusement, si j'ai trouvé l'énergie et l'envie de me remettre aux fourneaux, il n'en est pas toujours de même pour le blog. L'envie est sans aucun doute présente mais l'énergie pas toujours. En effet, publier une recette ne se fait pas en un claquement de doigts. Il y a d'abord la réalisation de la recette elle-même, ensuite il y a la prise de vues et, en ce qui me concerne, ce point prend un peu de temps car j'aime composer mes photos dont je souhaite le rendu gourmand. Je trouve qu'il est super important que la photo donne envie et qu'elle reflète la réalité de la recette. J'ai toujours rêvé de faire de la photo et j'avoue prendre plaisir à m'essayer à la photo culinaire avec mes petits moyens. Je pense même qu'un jour je m'offrirai une petite formation en la matière pour apprendre les fondamentaux et gagner ainsi en temps et en rendu. Et comme mes 40 ans ne sont pas trop loin (enfinnnnnnnnnnn c'est dans un peu plus d'une année quand même!), je pense que ce sera l'occasion idéale ;-) (un appel??!! ...nannn!!! :-p)
Bon, bref, après les prises de vues il y a le tri puis le travail sur les photos (ajout du titre et du nom du blog) et enfin la rédaction de l'article... Et, sur ce point, ce n'est pas comme si j'étais une bavarde :-p "Nan, c'est même pas vrai!".

Vous l'aurez compris publier une recette demande du temps et de la disponibilité. Et, comme j'aime faire les choses avec sincérité, enthousiasme et profondeur, je préfère parfois faire une pause plutôt que de bâcler mes publis et obtenir un résultat qui, à mes yeux, ne serait pas satisfaisant et ne serait  pas non plus digne ni respectueux de mes lecteurs.
...et puis comme ça vous n'avez pas l'occasion de vous lasser :-p Et j'espère même pouvoir vous manquer un peu :-p

Bref, me voilà de retour, et j'en suis ravie.


Pour commencer, j'ai choisi de partager avec vous un fondamental de la pâtisserie : le caramel liquide. J'avoue que, jusqu'à présent, j'achetais mon caramel liquide tout fait, pour en avoir toujours sous la main à la maison..."mais ça c'était avant" :-p
Si j'avais su que c'était si simple à réaliser, je crois que je m'y serais mise bien plus tôt. C'est pour la réalisation d'une recette qui viendra un peu plus tard que je me suis intéressée à la recette du caramel liquide que j'ai trouvée sur le blog "Chic, chic, choc...olat" mais qu'on retrouve sur de nombreux autres blogs avec le même process et les mêmes proportions.

Le principe est simple : faire un caramel (sucre en poudre + eau) en y ajoutant un peu de vinaigre blanc pour ne pas que le caramel cristallise (rassurez-vous, même si au départ l'ôdeur est assez présente, je peux vous garantir que cela ne se sent absolument pas dans le résultat final). Ensuite on lui rajoute un peu d'eau, et le tour est joué. 
...quand je vous le disais qu'il n'y avait pas plus simple! 
...et comme il se garde ensuite plusieurs mois dans une bouteille en verre que vous stockerez dans un placard, vous n'aurez plus d'excuses pour ne pas réaliser mes petites crèmes au caramel dignes de la Laitière, et la recette que je vous réserve pour les jours à venir et qui a déjà fait l'unanimité à la maison.


Ingrédients : (pour 300g de caramel liquide environ)
  • 250g de sucre blanc
  • 1 cuillère à café de vinaigre blanc
  • 60g (ml) + 125g (ml) d'eau

Réalisation :

Verser le sucre, le vinaigre blanc et les 60g d'eau dans une casserole et mettre à chauffer sur feu relativement vif. 
Parallèlement, porter les 125g d'eau à ébullition et réserver.
 
Cuire le caramel jusqu'à ce qu'il ait pris une belle couleur assez prononcée, soit 10mn environ, et en ayant pris soin d'homogénéiser la cuisson régulièrement. Pour cela, ne pas tourner le caramel avec une spatule mais agiter la casserole en faisant des mouvements circulaires avec le poignet.

Quand le caramel est bien cuit, placer la casserole au fond de votre évier, et verser dessus les 125g d'eau bouillante - attention alors aux projections -
Homogénéiser la préparation comme précédemment, en remuant la casserole elle-même.

Remettre sur le feu pendant une minute. A ce stade, couper le feu, votre caramel liquide est prêt. Il obtiendra la consistance requise une fois refroidi.


Conseils :

- Bien cuire votre caramel initialement. Il faut vraiment qu'il ait une couleur prononcée sinon il n'aura pas de goût. Je peux en attester car c'est ce qu'il m'est arrivé la 1ère fois!!!
Ceci étant, ne laissez pas brûler votre caramel pour autant sinon le résultat sera amer!
Surveillez-donc bien le résultat autour des 10mn de cuisson.

- Ne vous étonnez pas de la consistance très liquide du caramel encore chaud. Je vous garantis qu'une fois refroidi il sera parfait!
Ne faites pas l'erreur que j'ai faite la première fois en prolongeant la cuisson de plusieurs minutes, trouvant le résultat trop liquide, car, une fois refroidi, je me suis retrouvée avec une masse compacte!

- Conservation : plusieurs mois dans une bouteille en verre stockée dans un placard.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...