jeudi 6 février 2014

Muffins au chocolat... à tomber!


Pou pou pouuuuuuu... Mais c'est de la foliiiiiiiiiiiiiiiiie... Je vais faire exploser les stats!!!! 2 recettes en 2 jours après 2 mois d'absence, c'est un truc de dingue!!! :-p
...Il faut dire que cette recette me brûle les doigts depuis je l'ai testée et que je n'ai qu'une envie, la partager avec vous afin qu'elle apporte dans votre foyer et votre entourage, autant de bonheur et de gourmandise qu'elle en a apportés ici.

Les muffins au chocolat j'en suis fan et, pour dire vrai, ça fait des lustres que je cherche une recette digne de ce nom! Et, au risque de paraître exigeante (comment ça je le suis??!! :-p) un muffin au chocolat doit respecter certaines caractéristiques : il se doit d'être moelleux mais également de sentir... le chocolat. Oui ben ce que je dis peut paraître banal mais pour avoir testé déjà un certain nombre de recettes, je peux vous dire que cette banalité n'est pas si courante que ça!!! Régulièrement les muffins étaient trop secs ou trop pâteux, ou sentaient à peine le chocolat, voire les deux et alors là c'était la cata...
...au point que je désespérais presque de trouver une recette qui satisferait... mon exigence ma gourmandise ;-)


Et puis, il n'y a pas si longtemps que ça, je suis tombée, totalement par hasard, sur le blog "C'est ma fournée", tenu par Valérie. J'ai littéralement craqué sur son blog car j'y retrouve tout ce que j'aime : de superbes recettes plus alléchantes les unes que les autres, parfaitement exécutées et photographiées, du blabla et beaucoup de drôlerie. Et puis, me baladant de recettes en recettes, et d'index en recettes, j'ai été attirée par un intitulé plus que prometteur : "Les muffins au chocolat qui vous feront oublier le Starbucks...". ...Parce que je ne sais pas vous, mais, en ce qui me concerne, je n'avais encore jamais mangé de meilleur muffin au chocolat que dans ce genre d'établissements. Et, quand j'ai découvert la recette, je n'ai pas pu m'empêcher de baver devant l'écran tant les photos me faisaient envie!!!! Et que dire des commentaires, tous plus élogieux les uns que les autres! ...c'était décidé, il me fallait mettre cette recette de côté et la tester à la première occasion! Et, cette fois, je peux vous assurer que, contrairement à la pâte à tartiner noisettes et chocolat de C. Michalak, la recette n'a pas "moisi" pendant plus d'un an et demi dans mon marque pages avant de la réaliser!!! Je crois que je n'ai même pas mis 15 jours tant cette recette m'obsédait depuis que je l'avais trouvée. Et pourtant je dois vous avouer quelque chose. Avant de craquer pour une recette, je regarde toujours la liste des ingrédients et notamment le rapport beurre/farine! Et, si celui-ci est trop important, je passe mon chemin. Avec 200g de beurre pour 150g de farine, habituellement j'aurais tourné les talons mais pas cette fois tant j'étais comme envoûtée par cette recette et que je désespérais, comme je vous l'ai dit, de trouver une recette de muffins au chocolat digne de ce nom. Et puis, y'a pas de secret, souvent ce rapport beurre farine, s'il n'est pas non plus délirant, est le gage d'une recette gourmande, pourvu que la dose de sucre ne soit pas non plus exponentielle(200g tout de même ici aussi)! Et puis, dans ce cas, il faut manger le-dit dessert avec parcimonie et puis c'est tout!


Est donc venu le grand jour du test... Un soir, en rentrant du boulot, et ayant pris soin de sortir le beurre du réfrigérateur pendant la pause déjeuner, je me suis glissée derrière les fourneaux... J'ai respecté scrupuleusement la recette en utilisant de la levure chimique puisque je n'avais jusqu'alors jamais acheté de farine avec poudre à lever intégrée. Au sortir du four j'étais un peu déçue car mes muffins, comme vous pouvez le constater étaient un peu moins gonflés que ceux de Valérie, sauf ceux que j'avais cuits dans des mini-caissettes. J'ai laissé les muffins refroidir toute la nuit et n'ai donc eu l'occasion de les goûter que le lendemain. Et, là, ce fût... l'extase!!!! ...je crois même que j'ai frôlé l'apoplexie!!!! ...sans exagérer ce fût un grand moment de bonheur et de gourmandise puisque, grâce à Valérie, je venais de trouver LA recette que je cherchais depuis des années!!! Des muffins ultra moelleux et fondants, croquants avec ses morceaux de chocolat et divinement parfumés! Bon si je vous dit que Valérie s'est inspirée d'une recette de mon chouchou, pour ne plus le citer C. Michalak, il y avait fort à parier pour qu'une fois de plus ce soit... "de la bombe atomique" ;-) ...et peu importe que mes muffins n'aient pas autant levé que ceux de Valérie, ils n'en étaient pas moins délicieux et ne se sont pas vus mourir. Ils ont fait un tabac autour de moi. Et, je vous préviens, eux aussi sont terriblement addictifs! ...n'imaginez même pas n'en manger qu'un demi, vous n'y arriverez pas... (n'est pas petite mère??!! :-p).


Depuis, j'ai refait la recette (quand je vous dit qu'ils sont addictifs!!!) et utilisé, cette fois, la farine avec poudre à lever et, effectivement, ils étaient un petit peu plus gonflés mais n'en étaient pas plus délicieux pour autant puisqu'ils étaient déjà au top!
Bon allez, j'ai assez blablaté (ah mais voilà ce que ça fait de m'être retenue et d'avoir été frustrée pendant 2 mois!!! ...vous avez réclamé mon retour, et bien me voilà, et vous n'allez pas le regretter, quoique... n'est-ce pas Lolo??!! :-p) voilà donc la recette.

A mes deux reprises, j'ai réalisé la recette telle que Valérie l'avait initialement publiée. Sauf que je viens seulement de m'apercevoir qu'en fin d'article, elle préconise un autre déroulé! Ne l'ayant pas encore testé, je vais publier la recette dans sa première version et vous laisserai tester la seconde en même temps que moi ;-) Elle sera indiquée au bas de cette recette.

Ingrédients : (pour 12 muffins)
  • 200g de beurre salé à température ambiante
  • 200g de sucre glace
  • 150g de farine avec poudre à lever incorporée (ou 1/2 sachet de levure chimique)
  • 50g de cacao en poudre non sucré
  • 2 œufs à température ambiante
  • 160g de lait
  • 150g de chocolat noir (chunks, pistoles, ou barrettes pour pains au chocolat)


Réalisation :

Préchauffer le four à 160°C, chaleur tournante.

A l'aide d'un batteur électrique, ou avec le fouet de votre robot, battre le beurre et le sucre glace pendant minimum 3 minutes jusqu'à obtenir un mélange bien blanc et mousseux.

Dans un récipient, mélanger la farine avec le cacao (et la levure le cas échéant si vous n'utilisez pas de farine avec poudre à lever incorporée).
Verser ces poudres sur le mélange à base de beurre et mélanger à l'aide d'une maryse (spatule en silicone).
Ajouter ensuite les œufs et mélanger à nouveau sans trop insister.

Faire à peine tiédir le lait. Le verser sur la préparation précédemment obtenue et mélanger, toujours à l'aide de la maryse, et à nouveau sans insister quitte à obtenir un mélange grossier.

Selon la façon dont se présente votre chocolat noir, le couper en gros morceaux grossiers. Évidemment, si ce sont des chunks, les utiliser tels quels.
Ajouter 120g de ces morceaux (et non pas la totalité) à la pâte à muffins et mélanger sans forcer.

Sortir votre moule à muffins et déposer des caissettes en papier dans chacune des cavités (ce n'est pas obligatoire mais avec les caissettes point de problème de démoulage, ça facilite le stockage et les manipulations et puis, y'a pas à dire, c'est plus esthétique aussi).
Remplir chacune des caissettes (ou cavités) jusqu'à quelques millimètres du rebord (Valérie en préconise 5, moi j'en avais à peine 2-3).
Répartir les morceaux de chocolat restants sur la surface de chacun des muffins et enfourner 30mn en surveillant la cuisson.


Conseil de conservation : Ces muffins sont meilleurs le lendemain. Une fois refroidis, les stocker dans une boîte hermétique, ils conserveront ainsi leur moelleux pendant plusieurs jours... s'ils ne sont pas dévorés avant!

Second déroulé de la recette : Au mélange beurre sucré et blanchi, ajouter les œufs et continuer de battre. Ajouter ensuite le lait tiédi et battre à nouveau.
Ajouter ensuite les poudres, cette fois à la maryse, puis les morceaux de chocolat.


2 commentaires:

  1. Hé hé ! Magnifiques !!! Merci pour le lien vers mon blog, et merci pour les compliments !
    Valérie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, c'était la moindre des choses! Merci d'être venue faire un tour et à bientôt!

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...