jeudi 13 février 2014

Sauce au chocolat


Il y aura bientôt 15 jours de cela, ça ne vous aura pas échappé, c'était la chandeleur! ...et qui dit chandeleur, dit crêpes... 
Comme cette année cela tombait en plein week-end, je pense que nous avons été nombreux à respecter cette tradition culinaire, pour le plus grand bonheur de tous, petits et grands...

Pour ma part, cela s'est traduit par des galettes de blé noir pour le déjeuner, garnies d'une composition sucrée-salée : jambon, gruyère, ananas, banane et œuf... J'A-DORE!!!! En fait, pour tout vous dire, cette galette, je ne l'ai pas inventée, je me contente de reproduire celle que j'ai l'habitude de commander dans une crêperie troyenne sous le nom de "hawaïenne".
Et puis, pour le goûter, j'avais préparé une bonne pâte à crêpes à partager, avec les copains, devant le match de rugby, accompagnées d'un jus de pommes maison.

Petite anecdote pour celles et ceux qui ne nous suivent pas encore sur facebook, j'avais, pour une fois, troqué la recette familiale pour, soi-disant LA recette de crêpes. Sauf qu'au moment de cuire mes crêpes, je me suis retrouvée avec une sorte d’infâme omelette liquide! ...je repasse donc ma pâte au blender pensant que ma farine s'était redéposée dans le fond, je cuis une seconde crêpe, et là rebelote! ...j'étais prête à balancer ma pâte dans l'évier et d'en recommencer une autre sauf que... je n'avais plus d’œufs... :-( Pas d'alternative, et foutue pour foutue, je me suis dit que j'allais tenter de rattraper ma pâte qui, visiblement, semblait manquer de consistance, donc de farine... Alors j'en ai mis "au pif" jusqu'à obtenir une texture satisfaisante... et là, ô victoire, mes crêpes ressemblaient à des crêpes! Et, pour tout vous dire, étant donnée la (grande) quantité de farine que j'ai dû ajouter, j'en ai conclu que j'avais totalement zappé l'ajout de farine lorsque j'ai réalisé ma pâte (au blender!). Et, forcément, une pâte à crêpes sans farine, ben ça va moins bien!!!!! :-p ...et ma conclusion était la bonne car, depuis, j'ai refait cette pâte à crêpe, et le résultat était extra, preuve que le problème ne venait pas de la recette mais de moi!!!
...quand même, pour une pâtissière, sans vouloir me lancer de fleurs, plutôt aguerrie, oublier la farine dans une pâte à crêpes, ben faut le faire quand même!!!!! Bon, en même temps, si cette recette ne s'était pas faite au blender je m'en serais rendu compte, car, à la main, tout commence par la farine!
Bref, ça m'a bien fait rire et ça en a fait également rire un certain nombre d'entre vous sur facebook!!! :-p


Bon, passée la péripétie de la pâte à crêpes, j'ai sorti tout ce que j'avais préparé pour garnir délicieusement ces crêpes, à savoir : un lemon curd, une sauce caramel au beurre salé, une confiture griotte-vanille, une chantilly, la fameuse pâte à tartiner noisettes-choco, des fruits frais et... une sauce au chocolat!!! ...ça y est, on vient à la recette ;-)

Cette sauce au chocolat, je l'avais repérée il y a un an chez Edda, du blog "un déjeuner de soleil". Je vous ai déjà parlée de cette blogueuse que j'adore lorsque j'ai publiée la recette de la délicieuse glace aux fruits de la passion que je lui ai empruntée ;-) En fait, son article m'avait séduite car, depuis longtemps, je cherchais une sauce au chocolat digne de ce nom qui garde un aspect liquide même en refroidissant! ...car nous avons tous fait fondre du chocolat avec du lait et/ou de la crème pour verser sur des crêpes mais chaque fois ça durcit! Alors quand j'avais lu son article j'avais mis la recette de côté pour la tester à l'occasion... Et vous me connaissez, les recettes s'entassent, s'entassent... Sauf que, cette fois, comme pour la pâte à tartiner, l'occasion était toute trouvée.


J'ai donc réalisé une sauce que je voulais chocolatée, mais pas trop forte pour autant pour garder un côté gourmand. Alors, plutôt que de partir sur du 100% chocolat noir au risque d'avoir un résultat trop corsé, ou du 100% chocolat au lait au risque d'obtenir trop de douceur et pas assez de caractère, j'ai fait 50-50. Et j'ai obtenu exactement le résultat que je souhaitais! ...une sauce onctueuse, gourmande, équilibrée et qui reste sauce pendant toute la durée de goûter et même ensuite!
En effet, après utilisation il vous suffira de la stocker au frigo, dans lequel elle va certes reprendre un peu de consistance, mais rester sauce malgré tout! Si vous voulez toutefois la reliquéfier un peu, il vous suffira de passer votre récipient quelques secondes au bain-marie...

Vous l'aurez compris à travers mes propos, et puisque je publie la recette, c'est que j'ai véritablement été emballée par cette recette pour laquelle je remercie à nouveau Edda! Franchement, c'est LA sauce au chocolat à avoir dans son frigo pour verser sur des crêpes ou des gaufres, sur une coupe de glace, sur de la brioche, sur des muffins, sur des fruits frais, un fromage blanc, etc, etc... En ce qui me concerne, pour me faire un chocolat chaud subtil, gourmand, mais express, j'en ai tout simplement versé dans ma tasse de lait chaud... Un délice!!!!

Pour ceux que j'aurai convaincus, voici donc LA recette à adopter!


Ingrédients : (pour 12 personnes)
  • 70g de chocolat noir (de préférence de couverture : Caraïbes de Valrhona pour moi)
  • 70g de chocolat au lait (de préférence de couverture : Valrhona pour moi)
  • 220g (22cl) d'eau
  • 130g (13cl) de crème liquide
  • 20g de sucre

Réalisation :
 
Si votre chocolat ne se présente pas sous forme de pistoles, le concasser en morceaux grossiers.
Les verser dans une casserole avec l'eau, la crème et le sucre. Mettre sur le feu et porter à ébullition en mélangeant pour dissoudre le chocolat.
Lorsque l'ébullition est atteinte, réduire le feu et continuer à mélanger, à petite ébullition, jusqu'à ce que la sauce devienne homogène et onctueuse. En fait elle doit perdre environ un quart de son volume ce qui va nécessiter 5 à 10 minutes.
Utiliser de suite ou réserver pour utiliser tiède ou froide. Dans ce second cas, remuer de temps en temps pour éviter la formation d'une pellicule.


Conseils stockage et réutilisation : Pendant une semaine, au réfrigérateur, dans un flacon en plastique souple tel celui-ci, ce qui vous permettra pour refluidifier la sauce, de le plonger quelques secondes dans une casserole d'eau bouillante.




1 commentaire:

  1. I am so pleased I found this blog, I really got you by an accident, while I was searching for something else. The story and blog you have published is very interesting as well as informatics, Thanks for sharing such type of informatics thing.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...