lundi 27 avril 2015

Crevettes panées amandes-coco et chutney à la mangue


Pour ceux qui nous suivent depuis un moment, vous devez le savoir, j'adore le sucré-salé et les recettes aux saveurs épicées (mais non relevées) qui font voyager!
Alors, quand Sandra du blog cuisine addict a publié sa recette de crevettes croustillantes à la noix de coco et aux amandes, sauce aigre douce à l'abricot, j'ai tout de suite accroché et, une fois de plus ai archivé la recette pour la tester à l'occasion. Je ne m'étendrai pas une fois de plus sur le blog de Sandra... à force vous savez qu'il regorge de recettes plus géniales les unes que les autres, que c'est un de mes blogs fétiches et que Sandra est d'une gentillesse extrême. Alors, un seul conseil pour les nouveaux abonnés, si vous ne le connaissez pas encore, ne perdez pas une minute de plus pour lui rendre visite et abonnez-vous à sa newsletter ;-)


Pour en revenir à la recette, je l'ai ressortie de ma to do list au moment des fêtes de fin d'année. En effet, chaque année, comme beaucoup, nous fêtons Noël en famille. Et, si nous varions les lieux de réception, en revanche, il y a une organisation immuable, celle de nous partager l'élaboration du repas pour ne pas que l'hôtesse y passe des heures et pour ne pas non plus que ce soit une ruine pour elle.

Cette année j'étais chargée de préparer les amuse-bouches. La difficulté de l'exercice réside dans le fait que mes neveux sont intolérants au lactose et que ma soeur, atteinte de la maladie cœliaque, est intolérante au gluten, au maïs, à la moutarde, et au cola. Pas toujours simple de se passer des produits de base comme le lait, la crème liquide, la farine de blé ou encore la fécule de maïs. Du coup il faut connaître certaines astuces ou faire preuve d'imagination!


Pour le cas présent, cette recette était presque parfaite puisqu'elle ne contient pas de protéine de lait, le lactose. Le seul bémol restant était la farine de blé pour la base de la panure que j'ai tout simplement remplacée par de la farine de riz. Le tour était joué.

Sandra accompagne ses crevettes panées d'une sauce aigre douce aux abricots. Sauf que des abricots en plein mois de décembre ça ne court pas les rues alors j'ai décidé de partir sur un chutney de mangues, d'autant plus que j'en avais un sachet de surgelée au congel. Ben oui parce que depuis que j'ai découvert que Picard vendait des morceaux de mangues surgelés, et qu'ils sont délicieux, j'en ai toujours un paquet en stock pour les recettes de dernière minute, au même titre que l'ananas. Ça évite de devoir s'y prendre une semaine à l'avance le temps d'avoir des fruits bien mûrs ou d'acheter des fruits voyageant par avion qui coûte la peau des fesses ;-)


Pour en revenir à la recette, elle a emballé tout le monde! Les crevettes sont croustillantes à souhait avec un petit goût de noix de coco bien sympa qui s’accommode à merveille avec le chutney! Je précise que, par rapport à la recette initiale j'ai réduit la quantité de noix de coco pour faire jeu égal avec l'amande de peur que la coco soit un peu écœurante, et ce dosage a plu à tout le monde. Je n'ai reçu que des éloges! J'ai, depuis, refait cette recette 2 fois, la dernière n'étant pas plus tard qu'hier soir et chaque fois le verdict a été le même : trop bon!!!!

Alors, si vous voulez éblouir vos invités à l'apéritif n'hésitez pas car c'est super simple à réaliser, ça en jette présenté en bouchées comme sur les photos, et c'est super bon!
Vous pouvez également en faire un plat en accompagnant les crevettes d'un risotto aux pétoncles ananas et coco, et d'une petite salade verte, ce que j'avais fait hier soir.


Pour le chutney de mangues : (pour 4 personnes)
  • 225g de chair de mangue bien mûre (fraîche ou surgelée)
  •  5cl (50g) de vinaigre balsamique blanc, ou vinaigre de cidre ou de mirabelles
  • 60g de sucre de canne
  • 1 gousse d'ail
  • 5g de gingembre frais râpé (1cm de racine environ)
  • 10g de raisins secs
  • 1 petite cuillère à café de miel
  • sel, poivre
Couper la chair de la mangue en petits dés et les placer dans une casserole. Ajouter la gousse d'ail écrasée, le gingembre râpé, le vinaigre, le sucre, le miel et les raisins secs. Saler et poivrer.
Mettre sur le feu et laisser compoter à petit feu pendant 40mn environ en remuant régulièrement.
Réserver.


Pour les crevettes panées : (pour 4 personnes)
  • 28 crevettes  roses de belle taille (600g environ)
  • 2 blancs d'oeufs
  • 4 cuillères à soupe de farine de blé (ou de riz pour les intolérants au gluten)
  • 70g de noix de coco râpée
  • 70g de poudre d'amandes
  • sel
Faire chauffer la friteuse à 180°C, ou une sauteuse remplie d'huile.

Éplucher les crevettes en gardant l’extrémité de la queue pour que cela soit plus esthétique mais aussi plus pratique à préparer.

Verser la farine et le sel dans un 1er bol, mélanger.
Verser les blancs d’œufs dans un 2ème bol et les fouetter pendant une minute environ afin de les liquéfier un peu et faire en sorte qu'ils adhéreront de façon homogène aux crevettes.
Verser la noix de coco et la poudre d'amandes dans un 3ème bol et mélanger.

Prendre chacune des crevettes par la queue, les tremper d'abord dans le bol de farine et bien répartir cette dernière sur la chair.
Tremper ensuite la crevette dans le 2ème bol et enchainer dans le 3ème en prenant soin de faire adhérer les poudres en appuyant un peu avec vos doigts.
L'intérêt pratique d'avoir conservé les queues c'est que, du coup, vous n'en aurez pas plein les doigts!
Et, le fait d'avoir battu légèrement les blancs évitera qu'ils ne dégoulinent en gros fils "glu-glu" dans le bol de noix de coco et d'amandes! Je ne l'avais pas fait la 1ère fois et j'ai galéré. En plus, du coup, je n'avais plus assez de blancs et la panure n'était pas homogène. Le faire vous changera donc la vie et vous réconciliera avec la panure ;-)
Sandra suggère de tremper à nouveau les crevettes dans les blancs d’œufs et les poudres pour obtenir une panure plus épaisse mais, perso, je trouve que ce n'est pas nécessaire, surtout en ayant battu les blancs rendant la panure bien compacte et homogène. A vous de voir...

Placer une première série de crevettes dans le panier de votre friteuse et frire quelques minutes jusqu'à ce que la panure soit dorée. Les sortir et les placer sur du papier absorbant.
Renouveler l'opération jusqu'à épuisement des crevettes.

Servir les crevettes chaudes avec le chutney froid.


Astuce organisation : Si, comme moi vous ne voulez pas frire vos crevettes à la dernière minute pour ne pas laisser vos convives seuls et ne pas sentir le graillon, faites les frire en journée (elles devront être tout juste dorées car coloreront à nouveau par la suite) et les réchauffer le moment venu quelques minutes sur une plaque de cuisson dans un four à 180°C.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...